Janvier 2020

LA CENDRE AU JARDIN

Cheminée ou poêle à bois (sans matières synthétiques) produisent des cendres en quantités.

Mais avant tout, prudence et mesure ! Pour les sols, en grande majorité, argileux et lourds de la région toulousaine cet apport est trop riche en calcaire (20 à 50% de calcium!), de même au compost (à peine 5 kg/m3) légèrement caustique, elle ralentit l’activité bactérienne et ses 14% de silice sont défavorables aux champignons, base de l’activité biologique du sol. Potassium, magnésium, phosphore, éléments solubles dans l’eau, donc pollution de la nappe phréatique, faire les apports à la saison appropriée (printemps) pour qu’ils soient absorbés par les légumes, petits fruits, arbustes, fruitiers, rosiers, bambous et non lessivés.

Pour plus d’informations cliquez sur le lien ci dessous :

Jacques et Armand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *