Conseils pour votre jardin avec J.A.A.L

Jardiner dans l’air du temps pour qui veut y voir clair: fertilisation, permaculture, sol, agroécologie, forêt jardin, jardin planétaire, etc.

Jardin vivant dans l’air du temps

Depuis plus de vingt ans, l’association J.A.L ( Jardiniers Amateurs de la Lèze) puis J.A.A.L (Jardiner Autrement en Ariège et Lèze) diffuse les principes d’un jardinage écologique respectueux de l’Homme et de l’environnement.

Sous l’égide des Jardiniers de France puis de façon plus autonome, ses formateurs ont fait découvrir et appliquer aux adhérents les principes biologiques essentiels, sur deux sites successifs, Labarthe sur Lèze puis Venerque. Les adhérents, à leur tour, ont diffusé et continuent d’affiner ces « bonnes pratiques » sur le J.P.T (Jardin pour Tous) de Venerque. Ces activités d’initiation aux principes de l’agriculture biologique devraient se multiplier et se répandre encore davantage.

« Pourra-t-on nourrir la population mondiale en bio ? », entend-on souvent dans la bouche des détracteurs qui dénoncent la faible productivité de cette méthode de culture. Cependant les problèmes environnementaux et économiques mondiaux, nous conduisent à retourner cette question comme un gant : « Pourra-t-on nourrir cette même population mondiale avec l’agro-industrie ? » En effet, cette agriculture conventionnelle, ne peut fonctionner sans chimie de synthèse, sans pétrole. Or, elle stérilise les sols et le pétrole s’épuisera dans un avenir proche : ANGOISSE !!!

Fort heureusement, l’agriculture biologique n’a aucun besoin de pétrole. Elle est entièrement basée sur la VIE du SOL : ESPOIR !!! Ce système fonctionne sur la planète Terre depuis plus de 3 milliards d’années. Homo Habilis, lui, n’existe que depuis environ 2,6 millions d’années.

Peut-on encore hésiter sur le choix entre ces deux types d’agriculture ? Aujourd’hui, cette question est pourtant  posée à l’humanité. Nous y reviendrons bientôt….

Pour mieux vous faire connaître cette VIE du SOL salvatrice et vous permettre de l’encourager sur la parcelle de Terre dont vous êtes responsable, votre jardin, nous commençons aujourd’hui une série de documents dont le but est de vous rendre chaque jour plus autonome, grâce à LA CONNAISSANCE DES FONDAMENTAUX DU JARDIN ÉCOLOGIQUE !

Jacques BARBÉ

 

Comment faire ses peintures écologiques aux pigments naturels ?

Préparation pour couvrir une surface de 20 m2 en deux couches ; Faire toutes les manipulations à l’extérieure à l’abri du vent ou dans un endroit ventilé.

Les différentes étapes :

  1. Mettre un récipient  de 5 litre sur un trépied à gaz ;
  2. Rajouter 2 litres d’eau ;
  3. Rajouter  500 g de farine de blé qui servira de liant ;
  4. Malaxer pour homogénéiser ;
  5. Rajouter de l’eau si nécessaire ;
  6. Régler le trépied à gaz afin d’obtenir une température constante de cuisson entre  70°C et 80 °C;
  7. Râper environ 100 g de savon de Marseille ou en copeaux (fixateur de couleur);
  8. Rajouter de  500 g  à 1 kg de pigment naturel ;
  9. Rajouter 1 litre d’huile de lin ;
  10. Durée de cuisson environ une heure .
  • Malaxer à chaque étape afin d’avoir une peinture homogène et sans grumeaux, ensuite faire des essais sur une plaquette en bois.
  • Attention : cette recette  vous est donnée à titre indicatif, il faudra toujours tenir compte de votre support et de corriger les différents dosages en fonction de celui-ci.